Pourquoi et comment trier ses médicaments ?

Retour
Par Marie Brisack
image

Une famille en sécurité, des traitements respectés, un environnement protégé… nombreux sont les bénéfices du tri des médicaments ! 

Pourquoi trier ses médicaments ?

Stockés dans notre armoire à pharmacie, les Médicaments Non Utilisés (M.N.U) peuvent être néfastes pour notre santé et celle de nos proches. En effet, ces derniers, qu’ils soient périmés ou non, représentent un risque potentiel de confusion médicamenteuse pour les séniors, ainsi qu’un danger pour les jeunes enfants qui pourraient les ingérer accidentellement. Par ailleurs, il faut savoir que les principes actifs contenus dans les médicaments polluent les sols et les rivières lorsque ces derniers sont jetés dans la poubelle, dans l’évier ou dans les toilettes, plutôt que d’être rapportés à la pharmacie.

Le tri des médicaments permet donc de préserver la santé de tous, mais c’est aussi une initiative responsable qui a du bon pour la planète ! 

Comment trier efficacement ses médicaments ?

Afin de trier efficacement vos médicaments, voici les trois étapes à suivre : 

  1. Identifier les médicaments 
  2. Séparer les emballages en carton et notices en papier des médicaments
  3. Se rendre en pharmacie


1. Identifier les médicaments

Au moment de faire le tri dans son armoire à pharmacie, qui n'a jamais été un jour confronté aux fameux dilemmes : médicament ou pas ? dentifrice, crèmes solaires, thermomètre… faut-il les rapporter en pharmacie...? Faisons le point ensemble. 

Mais au fait, qu’est-ce qu’un médicament ?

Un médicament a reçu une A.M.M. (Autorisation de Mise sur le Marché) par les autorités. Il se compose d’un principe actif et d’excipients :

  • Le principe actif est le produit qui agit sur les symptômes de l’organisme malade.
  • Les excipients sont les autres substances du médicament. Ils permettent de conserver le principe actif, de le rendre absorbable par l’organisme et de contrôler la diffusion du principe actif dans le corps. 

Pour mieux s’y retrouver, voici quelques exemples :

Les médicaments collectés

  • Comprimés
  • Pommades, crèmes, gels
  • Sirops, ampoules
  • Aérosols, sprays, inhalateurs

Les produits non collectés

  • Aiguilles et seringues usagées
  • Compléments alimentaires et dispositifs médicaux
  • Produits chimiques
  • Produits vétérinaires
  • Cosmétiques
  • Lunettes, prothèses
  • Thermomètres
  • Radiographies (…) 


2. Séparer emballages en carton et notices en papier des médicaments

Dans la dynamique du tri sélectif et du recyclage, les emballages en carton et notices en papier des médicaments doivent être mis préalablement dans la poubelle dédiée à cet effet, avant de rapporter les Médicaments Non Utilisés (M.N.U.) en pharmacie dans leurs emballages secondaires. 

Pour savoir comment mieux trier vos déchets, consultez

le site de l'ADEME

3. Se rendre en pharmacie

Toutes les officines récupèrent les Médicaments Non Utilisés (M.N.U.) des particuliers, à usage humain, périmés ou non. Même s’il ne reste plus qu’une gélule ou un seul comprimé dans le blister !
 

Que deviennent les médicaments après le retour en pharmacie?

Des partenaires comme Cyclamed, association à but non lucratif, ont pour mission de collecter et de valoriser les Médicaments Non Utilisés (M.N.U.) ! L’objectif est de sécuriser l’élimination des Médicaments Non Utilisés (M.N.U.), afin de préserver l’environnement et la santé publique.


Le saviez-vous ?
La valorisation des médicaments à des fins énergétiques permet aujourd’hui d’éclairer et de chauffer l’équivalent de 7 000 à 8 000 logements tout au long de l’année ! En 2018, 78 % de Français déclarent rapporter leurs Médicaments Non Utilisés (M.N.U.) à usage humain, périmés ou non, chez le pharmacien... En ferez-vous partie ?

Consulter le

site internet de Cyclamed

pour retrouver plus d’informations.